Des heures de porno longue durée et gratuit

Avec ce site porno au format tu be, tu peux mater des heures de porno gratuit et sans contrainte. Il suffit de profiter des catégories ou même des mots clés pour faire tes recherches; Ensuite, ce n’est plus que du plaisir à voir des filles se faire enculer, à voir des mamans baisées en gang bang et en double pénétration, mais également du dépucelage anal. Des heures de porno longue durée et gratuit Tous les plaisir du cul et du porno sont au rendez vous sur ce site porno. Les miss qui aiment le sexe gratuit sont toutes sur ce site.

La voiture qui précède Frank et Tina a finalement quitté la station de lavage, le feu rouge s’est éteint et le feu vert a clignoté.

Frank a engagé la voiture et Tina s’est mise à rire d’excitation. La voiture a rebondi sur la première barre de retenue et a roulé vers l’avant jusqu’à ce qu’elle s’immobilise contre la seconde et le feu vert s’est éteint. Une seconde plus tard, la lumière rouge s’est allumée et les balais se sont abaissés à l’arrière.

C’était le signal et Tina a réagi rapidement. Elle a tiré sur sa petite robe de soleil serrée et l’a jetée par-dessus sa tête en une seconde. Complètement nue, elle s’est agrippée au short de Franks alors qu’il retirait sa chemise. Il a levé ses hanches et elle les a tirées vers le bas jusqu’à ce que sa bite se libère. Ils riaient tous les deux lorsqu’elle a cessé de tirer et a pris sa bite à moitié dure dans sa bouche et a commencé à la sucer au fur et à mesure qu’elle grandissait. Luttant contre l’envie de rester assis et de profiter de la vie, Frank a retiré son short et l’a aussi jeté.

Il s’est penché et a commencé à jouer avec sa chatte alors qu’elle lui suçait la bite à fond. Elle était déjà si mouillée que ses doigts se glissaient facilement en elle et il commença à la doigter comme s’il n’y avait pas de lendemain. Elle répondit en gémissant et en lui suçant la bite plus fort et plus vite, sa tête bougeant de haut en bas et des bruits de gargouillement humide remplissant l’air au-dessus du tourbillon et des éclaboussures du lavage de voiture.

Les brosses tournaient et frappaient l’arrière de la voiture, les jets d’eau étaient à mi-chemin au-dessus du véhicule.

Tina s’est assise et s’est appuyée sur son siège contre la portière. Elle a écarté ses jambes pour que sa chatte soit aussi large que la voiture le permettait, comme une invitation à Frank. Frank n’a pas perdu de temps et, à cheval sur le levier de vitesses, il a pressé sa bite dure contre la chatte de Tina et l’a poussée dans sa chatte. C’était comme le paradis quand sa bite était aspirée dans la chatte chaude et humide de Tina jusqu’aux couilles.

Les brosses sont tombées sur l’avant de la voiture et les jets d’eau ont commencé à faire le premier rinçage.

Frank la baisait aussi fort qu’il le pouvait. Sa bite rentrait et sortait d’elle avec une telle force que la voiture basculait à chaque poussée. Elle gémissait de charge et se frottait le clitoris. Frank regardait sa bite entrer et sortir d’elle et la main de Tina qui travaillait son clitoris, il adorait les regarder baiser.

L’eau s’est arrêtée et les brosses ont recommencé à ronronner et à passer au-dessus de la voiture.

“Dieu, bébé, baise moi.” Elle a assuré que les brosses masqueraient ses pleurs. “Baise-moi bébé !”

LES HISTOIRES D’ÉCRITURE s’inscrivent gratuitement

Frank était en sueur alors qu’il secouait la voiture, sa bite entrant et sortant d’elle. Elle a retiré sa main de son clitoris et a commencé à sucer bruyamment son sperme. Il adorait regarder et entendre cela, elle faisait tout ce qu’elle pouvait pour le faire sortir.

Les brosses étaient à présent à mi-chemin de la voiture, le bruit de leur battement contre la vitre masquant à peine ses cris de plaisir.

“Bébé oui ! Bébé oui !” Elle secouait la tête et tirait les jambes en arrière pour lui permettre de la baiser à fond. “Bébé oui ! Fais-moi jouir bébé !” Elle s’est mise à crier en sentant son corps se mettre à trembler.

Frank était haletant et ses jambes se déformaient alors qu’il sentait ses couilles se préparer à se vider. “Il n’a réussi qu’à s’évanouir en sentant le sperme couler.

Les brosses se sont terminées et le rinçage final a commencé.

Frank s’est levé, a attrapé ses jambes et l’a écartée le plus possible. Il lui a claqué la bite encore et encore, sentant sa bite lui envoyer des jets de sperme chaud et lui remplir la chatte. Tina criait trop fort, mais s’en fichait, car son propre orgasme était intensifié par la sensation de son sperme qui lui tombait dessus. Les deux ne pouvaient pas s’arrêter . …pas maintenant. Ils baisaient comme des démons, ils devaient finir. Son sperme jaillissait à chaque poussée et coulait le long de la fente de son cul. Elle a tiré sur ses propres anneaux de tétons et a crié à nouveau alors que son orgasme s’intensifiait encore et qu’elle sentait son corps trembler de plaisir.

Frank s’est retiré, a pressé les dernières gouttes de son sperme sur son ventre et a essayé de reprendre son souffle. Il a levé les yeux et a vu les jets d’eau atteindre l’avant de la voiture.

“Putain !” Il s’est mis à crier, réalisant qu’ils étaient en retard. Tina a regardé et a crié et ils ont tous les deux plongé pour trouver leurs vêtements dans une course effrénée. Elle saisit sa robe et essaya de la passer sur son corps couvert de sueur et de sperme. Il essayait de remonter son short et de ne pas perdre l’équilibre. Ils n’allaient pas y arriver. Ils couraient trop tard.

L’employé de la gare s’est demandé pourquoi la voiture était restée immobile lorsque le feu vert s’est allumé. Normalement, les gens sont pressés de sortir. Il s’est penché au coin de la rue pour faire le point et a vu la voiture commencer à rouler vers l’avant. Il s’est assis et s’est détendu. Il a levé les yeux au passage de la voiture et a remarqué l’étrange sourire de la femme et ses cheveux qui semblaient mouillés. Il s’est demandé s’ils n’avaient pas laissé une fenêtre ouverte, une fissure, et était sur le point de regarder son magazine lorsqu’il l’a vue lever plusieurs doigts vers sa bouche recouverts d’un épais liquide blanchâtre et les lécher pour les nettoyer.

C’était de la mousse de savon ? pensa-t-il. Les gens sont tellement bizarres, et puis il est retourné lire son magazine, en souhaitant que son travail ne soit pas si ennuyeux.

Des heures de porno longue durée et gratuit